where the wild things are

Hommage à Maurice Sendak.

1 commentaire:

  1. Au passage, j'adore l'expression de Carol! C'est très réussi!

    RépondreSupprimer